Nous sommes des êtres de langage, et c'est par la voix que nous nous exprimons. Mais cet organe a des fonctions beaucoup plus larges que la simple émission de sons: communication, lien avec les autres, expression artistique, politique, sensible. Notre voix est intimement liée à notre personnalité propre. Mais parfois, l'émotion, le manque de souffle, certaines pathologies, modifient notre timbre de voix, sa force, son placement.

L'ostéopathie peut aider chacun d'entre nous, d'autant plus s'il est chanteur, orateur, comédien, à utiliser cet outil de la manière la plus appropriée.

L'organe de la voix est le larynx qui renferme les cordes vocales, mais d'autres structures anatomiques entrent en jeu : les poumons, le diaphragme, les muscles du cou, la langue, les muscles abdominaux...

Un trouble de la voix peut résulter d'une pathologie ou fixation du larynx, mais l'ostéopathe traite ce larynx en le replaçant dans son contexte postural global, et s'applique à redonner de la mobilité à toutes les structures impliquées dans l'émission de la voix.

C'est en effet l'ensemble du corps qu'il faut prendre en compte quand on considère la voix. Une posture mal adaptée, une malposition cervicale ou crânienne, une utilisation erronnée ou une fixation ostéopathique du diaphragme, une méconnaissance de la respiration juste, interfèrent dans la qualité du son produit.

Le travail de la voix par ostéopathie recquiert dans un premier temps un diagnostic différentiel très poussé pour éliminer toute pathologie nécessitant un traitement médical, et éventuellement orienter le patient vers le spécialiste adapté.